fbpx

Cumuler salariat et indépendance

Cette semaine, j’avais envie de parler d’une situation très courante : cumuler salariat et indépendance. Je voulais donc faire le point entre les avantages et les inconvénients de cette situation.

Les avantages de cumuler salariat et indépendance

L’avantage qui revient le plus souvent quand on parle du cumul des 2 statuts c’est la stabilité financière. Pas besoin de se demander combien va-t-on pouvoir ses sortir à la fin du mois ou encore si toutes les charges pourront être payées… Et ça, je peux te dire que c’est un énorme stress en moins (à prononcer avec le “s”, on est dans le Sud-Ouest ici 😜).

Tant qu’on parle d’argent, parlons gros projets (l’achat d’une voiture flambant neuve, l’achat d’une magnifique maison avec vue sur la mer ou encore l’achat d’un appartement pour son enfant…). Là aussi, le salariat peut te faciliter les démarches. Nous savons toutes que les banques sont réticentes à l’idée de prêter à des indépendants (et alors quand ils cumulent aussi l’intermittence du spectacle, c’est le pompon, je sais de quoi je parle ! 😂).

Un autre avantage également serait de ressentir moins de stress dans la réalisation des projets. Je m’explique…Admettons que tu êtes créatrice de bijoux et que tu souhaited sortir une nouvelle gamme qui, tu le sais, va cartonner. Si tu prends du retard dans la fabrication, c’est embêtant mais ta vie n’est pas en jeu. A l’inverse, si tu es indépendante à 100%, tu as une certaine pression vis à vis de la sortie de cette nouvelle gamme. D’une certaine manière, tu as une obligation de résultat car ton chiffre d’affaires (et donc au bout de la chaîne, ton salaire) va dépendre des ventes que tu  vas réaliser. Et c’est très souvent dans ces moments-là que nous, entrepreneuses, ne dormons pas beaucoup 😅

Personnellement, je considère que si l’on a choisi de créer son entreprise en parallèle de son activité salariée, c’est qu’on est passionnée. On peut donc dire que c’est un “travail-passion” ou un “travail-plaisir” (ben oui, personne ne t’a mis le couteau sous la gorge quand tu as pris la décision de te lancer, enfin j’espère pas 🤔). Et par conséquent, en plus du fait d’avoir une stabilité financière, tu es libre de dire non aux projets qui ne te correspondent pas. Bien sûr, avec le temps, on apprend aussi à dire non quand on est entrepreneuse. Mais au début de l’activité, ce n’est pas forcément facile de refuser des missions alors que notre seule préoccupation reste le chiffre d’affaires.

Dernier point, mais pas le moins intéressant, pense “réseau”. Je veux dire par là que ton entourage professionnel (celui de ton emploi salarié) peut constituer un réseau intéressant. Tu peux tout à fait parler de ton activité secondaire à tes collègues. On ne sait jamais, ils y seront peut-être sensibles 😉

Les inconvénients de cumuler salariat et indépendance

Comme toujours lorsqu’il y a des avantages, on trouve des inconvénients (sinon ce serait pas drôle…)

Lorsque je pense au cumul salariat/indépendance, un mot me vient à la bouche : la frustration. Petite explication ci-dessous 😉

Première frustration que l’on peut connaître c’est le manque de liberté que nous laisse un emploi salarié. Et oui, il faut rendre des comptes, réaliser les différentes tâches qui nous sont demandées (on en parle des to-do list qui ne se finissent jamais…) etc… Alors que de l’autre côté, quand tu travailles pour ton entreprise, je suis sûre que tu te sens libre ! Libre de t’organiser comme tu le souhaites, libre de te reposer si tu en as besoin, libre de travailler sur tel ou tel projet simplement parce que tu l’apprécies particulièrement…

Deuxième frustration, je dirai que ce serait la contradiction entre les 2 statuts qui ne nous apportent pas forcément les mêmes choses. Peut-être es-tu dans une passe où tu es passionnée par tous les projets que tu mènes dans ton business alors que ton métier salarié ne t’apporte plus rien… Je connais ce sentiment de frustration qui est assez dur à vivre car, chaque jour, il faut trouver la motivation de se donner à 100% dans son métier salarié (ou du moins faire de son mieux 😜).

Il est aussi particulièrement difficile (et fatiguant) de devoir jongler entre 2 cerveaux : celui de salarié et celui de cheffe d’entreprise. Cette gymnastique demande beaucoup d’efforts contrairement à ce que l’on pourrait penser. L’idéal est bien sûr de se concentrer à 100% sur le statut que l’on a à l’instant T. Si tu es dans ton costume de salarié, essaies d’oublier ce qui t’attend à la maison, et inversement. Je suis la première à dire que c’est compliqué de faire abstraction mais tu n’as pas le choix. Si tu ne fais pas cet effort, cela va se ressentir sur vtatre productivité et donc sur tes résultats (si chers aux yeux de ton patron 😂).

Je rajouterai un dernier inconvénient qui me tient à coeur d’évoquer, c’est la disponibilité. Etant donné que tu ne peux pas travailler à 100% sur ton entreprise, je suis sûre que tu essaies de rentabiliser le temps que tu passes chez toi. MAIS, c’est au détriment des personnes qui t’entourent (tes enfants, ton conjoint, tes parents…). Au début du cumul des 2 statuts, il est très difficile de jongler entre toutes les casquettes et donc on oublie les moments pour se ressourcer, les moments rien que pour soi… Si tu es dans cette situation en ce moment même, ne t’inquiètes pas, au fil du temps, tu trouveras une organisation qui te convient 😉

Réussir à cumuler salariat et indépendance

Pour réussir à cumuler ses 2 statuts, il est important de s’appuyer sur un système : L’ORGANISATION.

Si tu ne veux pas être surmenée et donc en arriver au burn-out, il te faut une organisation du tonnerre ⚡️ Je te conseille d’utiliser un agenda (papier ou numérique comme tu le souhaites) pour bien délimiter le temps ou tu seras salarié et le temps où tu endosses le rôle de cheffe d’entreprise.

Alors bien sûr, l’organisation ne fait pas tout (même si c’est super hyper méga important !!!). Pour tenir dans la durée, il faut être motivée mais surtout passionnée. Tu ne vas pas te forcer à gérer une entreprise alors que personne ne te le demande (c’est ta propre décision qui t’a mené là et il y a une raison qui t’a fait la prendre cette décision… c’est important de se souvenir du pourquoi tu en es là aujourd’hui). La vie d’entrepreneuse est loin d’être rose tous les jours (surtout quand on ne peut pas y travailler tous les jours) mais elle en vaut la peine crois moi 😉

Alors avec tout ça, je suis sûre que tu te poses la question de savoir si tu dois te lancer et quitter ton emploi. Je ne pourrai pas répondre clairement à cette question car la réponse dépend tellement de ta situation. Mais je te donnerai 3 petits conseils pour t’aider dans ta réflexion :

  • Ecoute ta petite voix intérieure (ou ton intuition si tu préfères), elle saura te guider
  • Imagine ta vie dans 10 ans. Comment te vois-tu ? Quelle vie professionnelle as-tu ?
  • Fais un tableau avec d’un côté les points positifs et d’un autre les points négatifs, et cela pour chacun des 2 statuts.

Tu serais prête à te lancer dans l’entrepreneuriat à 100% ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Blog

A propos

Contact

Portfolio

Services

Le site :

Les réseaux :

2 newsletters par mois dans lesquelles je te donne des conseils, des astuces, des avants-premières, etc...

S'abonner :

S'inscrire ⤐