fbpx

Formats de fichiers : enfin les différencier

Il est parfois compliqué de se repérer parmi la multitude de formats de fichiers qui existent. Chaque format peut-être utilisé dans un logiciel mais pas dans un autre. Et chacun à son utilité.

Voyons donc les principaux formats qui risquent croiser ta route. C’est parti 👇

Les 2 grandes familles de fichiers

Avant de décortiquer chacun des formats de fichiers, il faut d’abord distinguer les 2 grandes familles de fichiers :

les fichiers matriciels : ils sont composés de pixels et ont une résolution bien définie. Plus l’image est grande et la résolution précise et plus le fichier sera lourd

les fichiers vectoriels : ils sont composés de lignes et de courbes. Tu peux donc les agrandir à l’infini sans perdre en qualité. C’est notamment ce type de fichier qu’on utilise pour les logos (afin qu’ils soient utilisés aussi bien sur de petites surfaces que sur des surfaces immenses comme des enseignes de magasins par exemple)

Les formats de fichiers

Le format JPG ou JPEG

C’est sûrement le format le plus populaire pour les images. Les données sont compressées, ce qui permet une bonne utilisation pour web. Il peut être utilisé avec un bon nombre de logiciels et d’applications.

Etant donné que les données sont compressées, le fichier prend peu de place sur le disque dur. Cependant, la qualité de l’image diminue au fur et à mesure que sa taille diminue. Et une fois le fichier diminué, la perte est irréversible.

Dans quel cas l’utiliser : le format JPG peut être utilisé pour des publications sur tes réseaux sociaux. En fait, il est idéal pour une utilisation qui ne nécessite aucune retouche.

Le format GIF

Le format GIF permet de créer de petites animations grâce à une séquence de plusieurs images. Il fonctionne relativement bien sur les différentes plateformes du quotidien comme tes réseaux sociaux ou ton site internet.

De par son côté animé, il n’est pas à utiliser pour les créations destinées à l’impression.

Dans quel cas l’utiliser : il peut être utilisé dès lors que tu veux créer de petites animations pour attirer l’attention. Tu peux également apporter du contenu d’une manière plus ludique ou humoristique.

Le format PNG

L’utilisation la plus utile d’un fichier PNG c’est sûrement la gestion de la transparence. En effet, un format PNG te permet d’obtenir des visuels sans fond blanc.

Il est idéal pour le web et les illustrations mais pas pour l’impression. Attention cependant à son poids qui est beaucoup plus lourd que le format jpeg.

On peut le modifier de multiples fois sans perdre en qualité.

Dans quel cas l’utiliser : il est idéal dès lors que tu veux des illustrations ou visuels sans fond (donc avec transparence), par exemple sur ton site web

Le format SVG

Le format SVG est un fichier de type vectoriel. Il est très utile pour les supports numériques et peuvent être de très haute résolution.

Tout comme je le disais dans la présentation des fichiers vectoriels, les éléments contenus dans un fichier SVG peuvent être agrandis à l’infini sans perdre en qualité.

Il peut également être lu par n’importe quel navigateur internet (Chrome, Safari, Firefox…).

Dans quel cas l’utiliser : l’idéal est d’utiliser ce type de format pour des images simples comme un logo ou une icône que tu souhaiterais ajouter à ton site internet.

Le format PSD

Les fichiers PSD sont des fichiers créés et enregistrés dans le logiciel Photoshop. On dit que c’est le format natif de Photoshop.

Les éléments sont enregistrés sous forme de calques, ce qui permet de les modifier indépendamment des autres. Il est très utilisé pour la retouche photo (principale fonctionnalité de Photoshop).

Les 2 inconvénients du format PSD résident dans le fait que c’est un fichier assez lourd et que le logiciel accepte assez mal les images vectorielles (il laisse ça à son collègue Illustrator).

Dans quel cas l’utiliser : un fichier PSD peut être utilisé uniquement par les détenteurs du logiciel Photoshop, ce qui réduit considérablement sa popularité.

Le format AI

C’est le format natif du logiciel Illustrator. Il permet de créer et modifier des designs vectoriels (donc constitués de lignes et courbes).

Lors d’une création de logo, c’est ce logiciel que l’on va utiliser pour pouvoir créer des designs qui pourront ensuite être agrandis à l’infini sans perte de qualité.

Il peut être utilisé pour tous les types de fichiers, qu’ils soient destinés à l’impression ou au web.

Dans quel cas l’utiliser : on peut l’utiliser pour la création de différents designs et notamment pour la création de logos. Les détenteurs d’Illustrator pourront également accéder au fichier pour modifier le design à leur guise (les éléments étant, tout comme dans Photoshop, enregistrés sous forme de calques).

Voilà pour les formats de fichiers les plus courants. J’espère que cet article va pouvoir t’aider à mieux cerner l’utilisation que tu peux en faire.

📌 Enregistre cet article sur ton compte Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Blog

A propos

Contact

Portfolio

Services

Le site :

Les réseaux :

2 newsletters par mois dans lesquelles je te donne des conseils, des astuces, des avants-premières, etc...

S'abonner :

S'inscrire ⤐